Le troglodyte

  • n.m. troglodyte (du grec trôglodutês, qui habite dans les trous). Personne qui habite une grotte ou une demeure creusée dans la roche.
  • Il est bien connu que "la France profonde est principalement constituée de spéléologues" (Le Chat - Geluck). Les Troglodytes de Novel, depuis trente ans, ne font pas mentir le dicton. Longtemps nous avons vécu en suivant le précepte qui affirme que pour vivre heureux, il faut vivre caché.
  • Mais l'envie de partager nos joies de spéléos est finalement, et c'est un bien, devenue la plus forte. C'est la raison d'être de ce blog. Qui que vous soyez, vous y êtes le bienvenu.

Où et comment nous trouver

  • - le vendredi soir au local : 15, Rue des Pommaries - 74940 ANNECY-LE-VIEUX
  • - par téléphone : 00 33 (0)4 50 46 71 20
  • - par mail : jfsuzz at gmail.com

Maillons rapides

Dimanche 16 janvier 2011
Fredo, Pascal et Dom.

La saison d'hiver est propice, lorsque le terrain de jeu habituel des spéléologues est inaccessible pour cause de neige, à la pratique d'une activité encore plus méconnue que la spéléologie : la recherche et la visite d'anciennes mines. On le sait peu, mais elles sont légion dans notre région.Certaines sont encore accessibles, d'autres sont dans un état de délabrement tel qu'il vaut mieux en éviter la visite, bon nombre désormais ont été dynamitées par les services d'un état qui ne nous veut que du bien et quelques-unes seulement sont partiellement aménagées pour la visite. C'est le cas de celle qui nous occupe aujourd'hui.


Certains membres du club, qui ne prétextent même plus de la présence de neige pour justifier de leur vice, puisqu'on sait ce qu'il en est de la neige cette année, ont pris goût à cette nouvelle activité et se sont cette fois intéressés aux anciennes mines de fer et de cuivre de Saint-Georges d'Hurtières en Savoie, au-dessus d'Aiguebelle, dites Mines du Grand Filon. C'est la plus importante mine de Savoie avec ses, tenez-vous bien, ... 21 kilomètres de galeries connues, ses 522 mètres de dénivelé total et ses multiples entrées dont certaines restent encore à redécouvrir. C'est avec cette intention que nos trois compères sont allés fouiner dans les pentes au-dessus du vllage, avec un cerrtain succès d'ailleurs, puisqu'ils ont trouvé deux nouvelles entrées manifestement inconnues des locaux !


La mine étant sous surveillance, il eut été déraisonnable de passer outre et ils firent donc part de leur découverte aux gens du Musée de la mine, dont Laetitia Leonard. Elle leur proposa un rendez-vous avec nos collègues du Spéléo-Club de Savoie, dont Robert Durand, auteur d’un travail colossal sur les mines de Savoie, afin de les accompagner dans la découverte d'une petite partie de ce gigantesque réseau artificiell (les secteurs de Sainte Barbe, Trinité et Grande Fosse).
.
Il est bien évident que le Club compte bien profiter de cette "porte ouverte" pour organiser là-bas quelques sorties mémorables pour ses membres, lors desquelles les amateurs de photo vont pouvoir s'en donner à cœur-joie. Rendez-vous d'ici peu.



JFSuzz
La galerie complète des photos de Dominique Edon est consultable ici 
 
Robert Durand est l'auteur passionné de deux livres sur les mines de Savoie. Le premier " Anciennes Mines et Carrières Souterraines de Savoie" n'est plus édité mais se trouve encore en occasion. Le second "Un Siècle dans les Mines de Savoie" , sorti de presse fin 2010 est disponible dans toutes les bonnes librairies. Vous ne regretterez pas votre achat.
JFS

0 comments

Enregistrer un commentaire

Y'a des trous dans le Parmelan ?

Agenda

Creative Commons License Tout le contenu de ce site (textes, photos, vidéos et autres travaux originaux), à défaut de mention contraire, est couvert par une licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.

Notes

- DROIT D'AUTEUR : Il se peut qu'apparaissent sur ce blog des photos dont la source nous est inconnue, mises en mémoire sans précautions par l'auteur du présent blog à une époque où l'idée même qu'elles pussent reparaître sur internet ne l'avait même pas effleuré. Si vous reconnaissez l'une ou plusieurs d'entre elles comme vous appartenant, contactez-moi avant de nous faire un procès ! A votre convenance, je les enlèverai ou au contraire en identifierai précisément la source. Merci de votre compréhension.

- RESPONSABILITE : La spéléologie, bien que ne présentant pas plus de risques, lorsque pratiquée dans le règles de l'art, que n'importe quelle activité sportive en milieu naturel, n'en reste pas moins une activité exigeante, qui dans nos régions, n'est pas à la portée d'amateurs non informés et non formés. Il va donc de soi que les personnes qui viendraient à utiliser, pour leur propre usage ou pour celui de tiers, les informations qu'ils pourraient trouver sur ce site, le font sous leur propre responsabilité et ne sauraient, en cas d'accident de quelque type qu'il soit et quelles qu'en soient les conséquences, engager celle du GSTN ni d'aucun de ses membres.