Le troglodyte

  • n.m. troglodyte (du grec trôglodutês, qui habite dans les trous). Personne qui habite une grotte ou une demeure creusée dans la roche.
  • Il est bien connu que "la France profonde est principalement constituée de spéléologues" (Le Chat - Geluck). Les Troglodytes de Novel, depuis trente ans, ne font pas mentir le dicton. Longtemps nous avons vécu en suivant le précepte qui affirme que pour vivre heureux, il faut vivre caché.
  • Mais l'envie de partager nos joies de spéléos est finalement, et c'est un bien, devenue la plus forte. C'est la raison d'être de ce blog. Qui que vous soyez, vous y êtes le bienvenu.

Où et comment nous trouver

  • - le vendredi soir au local : 15, Rue des Pommaries - 74940 ANNECY-LE-VIEUX
  • - par téléphone : 00 33 (0)4 50 46 71 20
  • - par mail : jfsuzz at gmail.com

Maillons rapides

14 novembre 2010
 Pascal, André et JF Suzz

Aujourd'hui, temps superbe. La neige a quasiment fondu sur la route, grâce ou à cause du Fœhn et il fait une température presque printanière. Par contre, le méandre d'entrée, dont il a été question dans le précédent compte-rendu a décidé de ne pas se laisser faire, Jugez-en vous même : 200 coups de massette (environ,et par personne bien sûr), 2 batteries vidées, un gros BOUM (qui a fait peur à de braves randonneurs convaincus d'avoir été par erreur la cible de chasseurs d'éléphants équipés de bazookas - les chasseurs, pas les éléphants), 2 plaques de chocolat descendues, quelques victuailles peu caloriques ingurgitées, une thermos de café vidée, ...
... p'tite gnöle - ah là, je vous sens déjà plus attentifs, d'un seul coup- c'était même pas vrai, juste pour savoir si vous ne vous étiez pas endormis. Pendant que nous nous consacrions à ces agapes frugales, l'équipe de la Tanne du Loup (Jerry, Mimi et Fredo)  se goinfrait de saucisses, l'exploration du trou n'étant en fait qu'un alibi commode pour tenter de justifier la consommation  effrénée de saucisses et autres mets roboratifs. On ne leur en veut pas, mais nous, on est des pros et un pro, ça soigne sa forme. En plus, c'est tellement étroit qu'on n'a pas intérêt à prendre du ventre.

Bon, c'est bien beau tout çà, mais je vois que tu préfèrerais savoir combien on a fait de pointe aujourd'hui ? Là, j't'arrête tout de suite, Attends, t'énerve pas, toi aussi, j't'explique, OK ? Donc, on était trois. OK:? Mais au fond, il n'y a de la place que pour un (et encore). OK ? Tu enlèves la pause casse-croûte, la pause syndicale, la pause pipi, la pause boum-boum, la pose photo, la pause... bref :  on n'est pas en Chine, Tu croyais p'être que le monde s'est fait en un jour, qu'il suffisait de balancer la corde (qu'on a même pas apportée d'ailleurs),dans le premier puits d'une enfilade de grands puits menant directissimement dans le Fossllaire et de  se balader les mains dans les poches dans une belle et grande galerie ? Non, non, nous on est pas comme ça. On vous en garde un peu, Les copains c'est sacré, On sait bien qu'il faut partager le boulot et puis faut travailler plus, tout le monde le sait maintenant.

Bon, on en est où, là ? Ah oui : la pointe ! Effectivement, après avoir légèrement rectifié le virage dans lequel tout ce qui pouvait bloquer bloquait et bataillé un bon moment à coups de massette contre un gros bloc coincé entre les parois du méandre, on a pu jeter un coup sur la suite, plus que prometteuse naturellement . Après calcul, un bon mètre cinquante de pointe quand même... Ah oui, c'est bien hein ! Merci pour tes encouragements; ça fait toujours plaisir...

Après avoir collégialement décidé de nous mettre au régime et prêté serment (d'ailleurs, je sais pu à qui j'ai bien pu le prêter, ce foutu serment), nous nous sommes résolus, devant un évident manque de collaboration du trou, à plier bagages et à redescendre au club, notre mère à tous... Sur la route du retour, l'extase : mieux que le feu d'artifice de la Fête du -Lac. Le ciel , parsemé de bandes de nuages floconneux embrasés de rouge et de rose par le soleil déclinant était vraiment magnifique,

A bientôt pour de nouvelles désobstructions (l'avenir de la spéléo ! si, si...)


André

0 comments

Enregistrer un commentaire

Y'a des trous dans le Parmelan ?

Agenda

Creative Commons License Tout le contenu de ce site (textes, photos, vidéos et autres travaux originaux), à défaut de mention contraire, est couvert par une licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.

Notes

- DROIT D'AUTEUR : Il se peut qu'apparaissent sur ce blog des photos dont la source nous est inconnue, mises en mémoire sans précautions par l'auteur du présent blog à une époque où l'idée même qu'elles pussent reparaître sur internet ne l'avait même pas effleuré. Si vous reconnaissez l'une ou plusieurs d'entre elles comme vous appartenant, contactez-moi avant de nous faire un procès ! A votre convenance, je les enlèverai ou au contraire en identifierai précisément la source. Merci de votre compréhension.

- RESPONSABILITE : La spéléologie, bien que ne présentant pas plus de risques, lorsque pratiquée dans le règles de l'art, que n'importe quelle activité sportive en milieu naturel, n'en reste pas moins une activité exigeante, qui dans nos régions, n'est pas à la portée d'amateurs non informés et non formés. Il va donc de soi que les personnes qui viendraient à utiliser, pour leur propre usage ou pour celui de tiers, les informations qu'ils pourraient trouver sur ce site, le font sous leur propre responsabilité et ne sauraient, en cas d'accident de quelque type qu'il soit et quelles qu'en soient les conséquences, engager celle du GSTN ni d'aucun de ses membres.