Le troglodyte

  • n.m. troglodyte (du grec trôglodutês, qui habite dans les trous). Personne qui habite une grotte ou une demeure creusée dans la roche.
  • Il est bien connu que "la France profonde est principalement constituée de spéléologues" (Le Chat - Geluck). Les Troglodytes de Novel, depuis trente ans, ne font pas mentir le dicton. Longtemps nous avons vécu en suivant le précepte qui affirme que pour vivre heureux, il faut vivre caché.
  • Mais l'envie de partager nos joies de spéléos est finalement, et c'est un bien, devenue la plus forte. C'est la raison d'être de ce blog. Qui que vous soyez, vous y êtes le bienvenu.

Où et comment nous trouver

  • - le vendredi soir au local : 15, Rue des Pommaries - 74940 ANNECY-LE-VIEUX
  • - par téléphone : 00 33 (0)4 50 46 71 20
  • - par mail : jfsuzz at gmail.com

Maillons rapides

Dimanche 1er août
Fredo, Pascal, André et JF Suzz

"Le Gouffrosaure et le Seau à Glace" : ce pourrait être le titre d'un conte de fées.


La météo est avec nous : grand beau temps à perte de vue. Ce matin, pour Fredo et Pascal, destination le PA 284 (ça sera désormais le "Gouffrosaure". Ainsi en ai-je décidé dans ma grande sagesse) pour la suite de l'explo, puisque ça continue. André et moi les suivons jusqu'à l'entrée du trou, puis bifurquons vers le fond du vallon pour retrouver à une centaine de mètres en contrebas l'entrée d'une "glacière" que j'avais également repérée depuis quelques années et n'avait jamais été visitée.

Comme nous vous l'avons dit dans notre précédent compte-rendu, nous nous sommes gentiment fait griller la politesse au PA 284 que nous avions repéré et visité en 2005 jusqu'à 23 mètres de profondeur, où nous avions été arrêtés par une étroiture bien ventilée que nous n'avions pu attaquer à l'époque faute de matériel adéquat. Nous nous promettions régulièrement d'y revenir, promesse à chaque fois repoussée par les aléas du planning. Bref, entretemps, quelqu'un est venu en douce nous souffler la première. Il y a pléthore de trous dans ce coin paumé et il a fallu qu'ils choisissent justement celui-là. Il ne s'agissait donc plus de vraie première, mais étant donné que les auteurs de la "découverte" ne se sont jamais manifestés officiellement, nous en avons déduit que tout le travail de topographie et de parution restait à faire, ... ainsi que peut-être une partie de l'explo.

Entretemps, nous avons été œuvrer, André et moi, au PA 328 dit "Le seau à Glace".
























Une vaste entrée carrée déclive en fond de doline, recevant l'hiver la neige dégringolant des pentes alentour, donne facilement accès, par un toboggan de neige, à une petite salle "terminale" ornée de belles colonnes de glace .Au fond en face, un courant d'air glacial émane d'une faille étroite dont l'élargissement  doit donner accès à la suite supposée.

Une première opération laisse passer la tête, qui confirme du bout des yeux que "y'a kekchose derrière", mais retient le reste du corps. Pour finir le travail, nous entamons une deuxième manœuvre avec le perfo qui nous mange coup sur coup deux magnifiques forêts ! Pas possible, la roche doit être armée. Suite au prochain numéro donc !

Retour au Gouffrosaure pour retrouver nos amis Fredo et Pascal quelque part sous terre.
La corde de 90 m et le lot d'amarrages prévu n'auront pas suffi. Une fois la fameuse ex-étroiture passée, nous enfilons une suite de magnifiques puits superposés, jamais très vastes mais praticables sans grosses difficultés, et rejoignons Fredo et Pascal, arrivés en bout de corde, sur une vire aux environs de -100m.











Et au dessous ? Ça continue. Mais il se pourrait bien que les vraies difficultés commencent là. La prochaine sortie nous le dira.

Retour à l'Anglette sous les premières gouttes d'un bon orage et remise en forme avec quelques verres de Coteau du Layon bienvenus (recommandé par Fredo).

Jean-François Suzz

0 comments

Enregistrer un commentaire

Y'a des trous dans le Parmelan ?

Agenda

Creative Commons License Tout le contenu de ce site (textes, photos, vidéos et autres travaux originaux), à défaut de mention contraire, est couvert par une licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.

Notes

- DROIT D'AUTEUR : Il se peut qu'apparaissent sur ce blog des photos dont la source nous est inconnue, mises en mémoire sans précautions par l'auteur du présent blog à une époque où l'idée même qu'elles pussent reparaître sur internet ne l'avait même pas effleuré. Si vous reconnaissez l'une ou plusieurs d'entre elles comme vous appartenant, contactez-moi avant de nous faire un procès ! A votre convenance, je les enlèverai ou au contraire en identifierai précisément la source. Merci de votre compréhension.

- RESPONSABILITE : La spéléologie, bien que ne présentant pas plus de risques, lorsque pratiquée dans le règles de l'art, que n'importe quelle activité sportive en milieu naturel, n'en reste pas moins une activité exigeante, qui dans nos régions, n'est pas à la portée d'amateurs non informés et non formés. Il va donc de soi que les personnes qui viendraient à utiliser, pour leur propre usage ou pour celui de tiers, les informations qu'ils pourraient trouver sur ce site, le font sous leur propre responsabilité et ne sauraient, en cas d'accident de quelque type qu'il soit et quelles qu'en soient les conséquences, engager celle du GSTN ni d'aucun de ses membres.