Le troglodyte

  • n.m. troglodyte (du grec trôglodutês, qui habite dans les trous). Personne qui habite une grotte ou une demeure creusée dans la roche.
  • Il est bien connu que "la France profonde est principalement constituée de spéléologues" (Le Chat - Geluck). Les Troglodytes de Novel, depuis trente ans, ne font pas mentir le dicton. Longtemps nous avons vécu en suivant le précepte qui affirme que pour vivre heureux, il faut vivre caché.
  • Mais l'envie de partager nos joies de spéléos est finalement, et c'est un bien, devenue la plus forte. C'est la raison d'être de ce blog. Qui que vous soyez, vous y êtes le bienvenu.

Où et comment nous trouver

  • - le vendredi soir au local : 15, Rue des Pommaries - 74940 ANNECY-LE-VIEUX
  • - par téléphone : 00 33 (0)4 50 46 71 20
  • - par mail : jfsuzz at gmail.com

Maillons rapides

Le Creux de la Benoite - Bauges

mardi 10 août 2010

samedi 7 et dimanche 8 août 2010

Gilbert, Patrick, Pascal, André, Fredo, Nico et JF. 



Stéphanie, qui avait lancé l'idée, a entretemps été victime d'un atterrissage forcé un peu violent après un double salto arrière à vélo par dessus le capot d'une voiture. Plus de peur que de mal, mais tout de même 7 points de suture à l'arcade sourcilière et provisoirement une tête à faire fuir dans le trou le plus proche les spéléos les plus endurcis.
Nico, lui, inscrit en dernière minute, se voyait déjà attaquer bille en tête un -600. Lorsque nous lui avons dit que nous étions venus faire de la spéléo pépère et aller à tout casser à -200, on a bien senti que la motivation avait subitement subi une légère chute de tension. Ces jeûnes, y tiennent pas en place !
Fredo, enfin, clamait haut et fort à qui voulait l'entendre qu'il n'irait pas plus loin que la base des puits pour ne pas salir sa combinaison.
Les autres n'en pensaient pas moins.

Gilbert nous avait invité à passer la soirée du samedi dans sa maison du Mariet d'en Haut, invitation que nous ne pouvions refuser, tant ce coin de montagne est idyllique. Nous avions rendez-vous sur place. Nous l'avons attendu un peu : parti en  parapente d'un sommet local pour rejoindre directement le Mariet, il a finalement été obligé de se poser ... au Pont de Bange et de remonter en faisant du stop jusqu'à Arith puis à pied jusqu'au Mariet !

Au programme :soirée saucisses au barbecue, pâtes. ... et génépi et prune de derrière les fagots en note finale.


Le dimanche matin, direction donc le Creux de la Benoite,
avité découverte en 1986 par Gilbert (-705 m et 9125 m de développement), en dessous du Col de la Cochette, pour une visite "touristique".
Les deux 4x4 disponibles sont mis à contribution pour monter le matériel et les hommes à pied d'œuvre par une piste dont la construction a du, en son temps, représenter un joli pactole, mais qui est aujourd'hui dans un état déplorable la rendant à peine utilisable, même par des 4x4 habitués à rouler là où ils servent à quelque-chose ...

Nos amis Baujus nous ont facilité la tâche puisqu'ils sont venus dans la semaine équiper les premiers puits.
Habitués aux trous généralement propres du Parmelan, nous apprécions à sa juste valeur la propreté des dits puits. Ça se gâte un peu lorsqu'on attaque le méandre. Et Fredo, on ne l'entend plus ? Ben, il suit...

Nous finissons par aborder une zone glissante peu ou pas équipée et peu engageante, qui décide une bonne partie de l'équipe à sagement rebrousser chemin. Seul Nico, toujours aussi motivé (s'rait capable de creuser sa propre galerie à mains nues c'ui-là !) réclame à Gilbert de continuer, demande que ce dernier ne peut qu'accepter. Après avoir longuement agité nos mouchoirs en guise d'adieu vers les partants, l'équipe fait sagement demi-tour et nous prenons notre temps pour tenter de réaliser quelques photos correctes malgré l'argile et surtout la condensation émanant de nos carcasses fumant comme des machines à vapeur. Il fait manifestement plus chaud - ou moins froid - dans les trous des Bauges que dans ceux de "cheu nous", au Parmelan.. 
Sortis du trou largement avant l'équipe de fond, nous en profiterons pour aller, à travers bois, tenter de trouver les pertes de la Benoite qui alimentent le Creux du même nom. Nous ne les trouverons pas, mais aurons le temps de dire bonjour aux vaches et aux sauterelles de l'alpage d'à côté.

Retour au bercail après un arrêt de remise en condition au bistrot d'Arith.
Merci à Gilbert pour ce sympathique week-end.

JF Suzz.

0 comments

Enregistrer un commentaire

Y'a des trous dans le Parmelan ?

Agenda

Creative Commons License Tout le contenu de ce site (textes, photos, vidéos et autres travaux originaux), à défaut de mention contraire, est couvert par une licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.

Notes

- DROIT D'AUTEUR : Il se peut qu'apparaissent sur ce blog des photos dont la source nous est inconnue, mises en mémoire sans précautions par l'auteur du présent blog à une époque où l'idée même qu'elles pussent reparaître sur internet ne l'avait même pas effleuré. Si vous reconnaissez l'une ou plusieurs d'entre elles comme vous appartenant, contactez-moi avant de nous faire un procès ! A votre convenance, je les enlèverai ou au contraire en identifierai précisément la source. Merci de votre compréhension.

- RESPONSABILITE : La spéléologie, bien que ne présentant pas plus de risques, lorsque pratiquée dans le règles de l'art, que n'importe quelle activité sportive en milieu naturel, n'en reste pas moins une activité exigeante, qui dans nos régions, n'est pas à la portée d'amateurs non informés et non formés. Il va donc de soi que les personnes qui viendraient à utiliser, pour leur propre usage ou pour celui de tiers, les informations qu'ils pourraient trouver sur ce site, le font sous leur propre responsabilité et ne sauraient, en cas d'accident de quelque type qu'il soit et quelles qu'en soient les conséquences, engager celle du GSTN ni d'aucun de ses membres.