Le troglodyte

  • n.m. troglodyte (du grec trôglodutês, qui habite dans les trous). Personne qui habite une grotte ou une demeure creusée dans la roche.
  • Il est bien connu que "la France profonde est principalement constituée de spéléologues" (Le Chat - Geluck). Les Troglodytes de Novel, depuis trente ans, ne font pas mentir le dicton. Longtemps nous avons vécu en suivant le précepte qui affirme que pour vivre heureux, il faut vivre caché.
  • Mais l'envie de partager nos joies de spéléos est finalement, et c'est un bien, devenue la plus forte. C'est la raison d'être de ce blog. Qui que vous soyez, vous y êtes le bienvenu.

Où et comment nous trouver

  • - le vendredi soir au local : 15, Rue des Pommaries - 74940 ANNECY-LE-VIEUX
  • - par téléphone : 00 33 (0)4 50 46 71 20
  • - par mail : jfsuzz at gmail.com

Maillons rapides

Tanne des R'biollons - Bauges

mercredi 21 avril 2010

Patrick, à force de persuasion ... et de promesses de galeries immenses dans lesquelles coulent les flots impétueux d’une rivière Baujus, a réussi à nous entrainer dans les abîmes margériens. Enfin, les Haut-Savoyards daignent-ils se transporter en terre Baujus !

Nous voici donc au parking de la station, sirotant un café et découvrant les objectifs de la région : nouvel accès à la Tanne des Biolles sous le Margériaz, rivière sous le massif de Rossanne près du Colombier et bien d'autres …
Trente minutes de marche sur ce qu’il reste des pistes de ski et nous voici rendus au pied du trou. Trou bouché par la neige d’ailleurs. On lance l’appel…euh... la pelle et elle débouche le trou toute seule. Cool.

Rapidement, Patrick arrive au fond, à -40, et reprend la désobstruction du méandre terminal. Un courant d’air prometteur lui rabat les oreilles. Pendant ce temps, André, Pascal et moi nous attaquons à la topo. Grande première pour mes deux compères. Tant bien que mal, nous atterrissons à notre tour au fond, après onze visées. Eh oui, le trou est petit encore. Il faudra tout de même aménager deux départs de puits. Patrick craint que certains, ayant un peu de surcharge pondérale, aient de la peine à passer…. Faut dire qu’il est taillé en forme d'étroiture, le Patrick !

De son côté, Bernard met en pratique les enseignements du stage photo : on se mouille, on commence à se les peler, on casse un peu de matos : frontale, bloqueur de pied, …
Patrick use le dernier accu, élargit, recommence et à 15h 30 nous pointons notre nez dehors au soleil.

Pour l’instant le trou est petit, mais il ne demande qu'à grandir. Il est prometteur et le courant d'air est important. Bref, nous sommes tous partants pour aller y trainer nos bottes une nouvelle fois. Faites z’y gaffe, des fois qu’on y prenne goût.

Jeff
Photos Bernard Boulourd

0 comments

Enregistrer un commentaire

Y'a des trous dans le Parmelan ?

Agenda

Creative Commons License Tout le contenu de ce site (textes, photos, vidéos et autres travaux originaux), à défaut de mention contraire, est couvert par une licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.

Notes

- DROIT D'AUTEUR : Il se peut qu'apparaissent sur ce blog des photos dont la source nous est inconnue, mises en mémoire sans précautions par l'auteur du présent blog à une époque où l'idée même qu'elles pussent reparaître sur internet ne l'avait même pas effleuré. Si vous reconnaissez l'une ou plusieurs d'entre elles comme vous appartenant, contactez-moi avant de nous faire un procès ! A votre convenance, je les enlèverai ou au contraire en identifierai précisément la source. Merci de votre compréhension.

- RESPONSABILITE : La spéléologie, bien que ne présentant pas plus de risques, lorsque pratiquée dans le règles de l'art, que n'importe quelle activité sportive en milieu naturel, n'en reste pas moins une activité exigeante, qui dans nos régions, n'est pas à la portée d'amateurs non informés et non formés. Il va donc de soi que les personnes qui viendraient à utiliser, pour leur propre usage ou pour celui de tiers, les informations qu'ils pourraient trouver sur ce site, le font sous leur propre responsabilité et ne sauraient, en cas d'accident de quelque type qu'il soit et quelles qu'en soient les conséquences, engager celle du GSTN ni d'aucun de ses membres.